CONSCIENCE  SUPÉRIEURE, IL N' YA PAS D'ESPACE-TEMPS.  LE TEMPS N'EXISTE PAS

L' AMOUR DU CREATEUR

 

L’AMOUR

(extrait d'un de mes livres 1992)

L’Amour est Dieu.

L’Amour ne peut se manifester dans la double conscience des sens et discriminative.

L’Amour est au-delà des sens et de l’intellect.

L’Amour est la félicité.L’Amour est l’Énergie Créatrice qui purifie tout, qui guérit tout, qui transcende tout.

L’Amour est inépuisable, immuable, imperturbable, indestructible.L’Amour pardonne tout.

L’Amour donne éternellement.L’Amour est l’Esprit de Dieu, le Christ, l’héritage divin de chaque être humain.

De grâce, cessez d’employer à tort le mot «amour», l’Amour n’est pas la sexualité, l’Amour n’est pas la sentimentalité.

L’Amour ne peut pas vivre dans la chair bien que ses rayons l’animent.

Pour que l’Amour puisse vivre dans votre corps il faut transcender votre nature charnelle en nature spirituelle pour vivre dans la Sphère de l’Amour.

Si l’Amour prenait possession de votre corps physique sans qu’au préalable vous eussiez accompli un travail de purification, il brûlerait vos cellules, puisque l’énergie de l’Amour est plus puissante que l’énergie atomique.

C’est la donnée qui manque au puzzle de l’être humain, bien qu’il en possède la semence en lui-même pour lui permettre d’évoluer vers une vie supérieure dont le but est l’immortalité, il ne la cultive pas et pour son malheur, il ne peut l’irradier.

Le rapport sexuel n’est pas l’Amour, c’est un acte naturel (l’instinct de procréation) qui permet à la nature de se reproduire dans le règne végétal, animal et humain. Mais étant donné que les êtres humains sont dotés de la raison contrairement au règne végétal et animal, ils ont perturbé, à des degrés différents selon les individus, cette fonction naturelle de reproduction en la décuplant par des pensées de convoitise de la chair. Ce comportement égoïste, passionnel et corruptible engendre des problèmes sexuels et sentimentaux de plus en plus compliqués et pervertis.

Ces personnes ignorent la vérité sur les dangers auxquels elles s’exposent par le mauvais usage de la force sexuelle et finissent par être victimes de graves troubles psychiques et physiques.Les sensations éprouvées au cours de l’acte sexuel ne sont que des pulsions vibratoires plus ou moins intenses de la combinaison des forces centrifuge, centripète et vitale qui circulent dans l’organisme, mettant en activité le processus de reproduction par une excitation vibratoire, se répandant essentiellement dans les extrémités des nerfs sympathiques et spinaux qui, par leur connexion avec le cerveau, sont capables de stimuler tout l’organisme jusqu’à la phase finale du cycle reproductif.

Les êtres humains se sont laissés aveugler par ces pulsions sensitives inhérentes à la force reproductrice de la nature, pour romancer en imaginant de nombreuses histoires d’amour et c’est ainsi que notre monde s’est développé. En général, lorsque deux êtres humains sont attirés l’un vers l’autre, ce n’est rien d’autre qu’une attirance sensuelle, mentale, physique et karmique dont les raisons sont très variées. A partir de ce fait, l’égo ou le moi inférieur, qui sous l’influence constante du désir de séduire (sujet de la deuxième qualité de la nature qui opère inlassablement dans l’inconscient des êtres humains) entre en action, provoquant des émotions et des pensées combinant un désir charnel qui sera masqué par une simulation de pensées de convoitises qui pourra disparaître très rapidement après le désir sexuel assouvi ou il se développera en édifiant dans la structure mentale des intéressés, une histoire sentimentale ou passionnelle que l’on nommera amour .Mais ce déroulement est tout simplement une union sentimentale ou matérielle qui ne pourra pas être vécue sans problème et sans souffrance à l’épreuve du temps puisqu’il n’y a pas de véritable Amour.Le maître de cette union est l’égo, sujet des qualités constitutives de la nature de la première et deuxième dimensions, des pensées sexuelles et sentimentales de l’humanité. 

« Les hommes et les femmes luxurieux ne sont que des créatures de l’égoïsme luxurieux. Ils ne peuvent être unis entre eux ni à Dieu.» (Ev. Du Verseau).

Peut-on faire l’amour? Cette expression tant usitée dans le monde est franchement offensante à l’égard de l’Amour Parfait.

L’Amour n’appartient qu’à l’Esprit de Dieu, il se manifeste en nous lorsque nous nous sommes purifiés.Pour être consacré par l’Amour éternellement, vous devez être dans votre nature spirituelle, aimer en Esprit la conscience de Dieu en chacun de nous. Hélas, chez la majorité des êtres humains, la conscience divine reste voilée par l’ignorance et par les désirs charnels. La véritable union c’est d’aimer la présence de Dieu l’un dans l’autre, chacun est ainsi uni à Dieu en lui et à Dieu en elle.

«L’Amour est le pouvoir de Dieu qui lie deux âmes pour n’en faire qu’une.» (Ev. Du Verseau).

Un tel Amour ne se vit qu’au travers des êtres de conditions divines. Lorsqu’une personne le manifeste envers une autre, elle peut l’aider par la grâce divine à l’affranchir de son karma en lui permettant de se libérer peu à peu de la servitude des trois dimensions et de réaliser ainsi sa transcendance spirituelle pour la vie éternelle.Il ne faut absolument pas confondre entre l’Âme qui est le Soi ou l’Esprit de Dieu incarné dans chaque être humain et l’âme qui est le moi ou égo, l’idée de l’existence séparée de Dieu, la nature charnelle.

L’Àme est éternellement Pure et Parfaite, tandis que l’âme de l'ego ou conscience des sens est éternellement impure et imparfaite.

En nous il y a deux forces, l’une qui nous attire vers notre Être Réel et l’autre qui nous éloigne. Il faut introvertir la première pour qu’elle nous montre le chemin du renoncement, pour ne plus être assujetti par la force de l'ego. 

C’est uniquement à cette condition que nous pouvons manifester le véritable Amour.

Tout le reste n’est que fantasmes.Il faudra encore beaucoup de temps avant que l’homme et la femme apprennent à s’aimer en vérité.De nos jours, les hommes et les femmes ont bâti un empire de séduction, de suspicion, d’intrigue et de perversité en tout genre, transmettant cet héritage lourd de conséquences à l’humanité toute entière.Toutes ces formes-pensées et formes-images sont génératrices dans l’inconscient universel et individuel, les plus faibles subissent leurs influences devenant à leur tour sujets et créateurs, dégradant de plus en plus leur structure mentale et les bases fondamentales de la vie. Ils ne sont que des marionnettes déséquilibrées par ces énergies sexuelles qui opèrent spontanément en eux. Quel triste sort pour toutes ces personnes qui pensent que le bonheur peut se trouver à travers toutes ces expériences, et en changeant très souvent de partenaires; que l’on soit marié ou non le résultat est identique au regard de Dieu. Ils sont ignorants du châtiment que leur réserve la loi divine pendant bien des vies.

C’est dans l’union des deux Âmes que nous trouvons le lien du mariage, en vérité, la seule union existante est sanctifiée par Dieu. C’est le mariage spirituel.«Quand deux êtres sont liés d’amour, ils n’ont pas de pensées de concupiscence, la femme ne peut quitter l’homme et l’homme n’a aucun désir de répudier sa femme. » (Ev. Du Verseau).

Toute autre union n’est qu’un lien de paille sous le coût de la loi karmique, c’est un mariage matériel ou charnel ou karmique.«Les hommes ne peuvent pas lier deux âmes par une loi.» (Ev. Du Verseau).

Se laisser influencer par la provocation d’un beau physique féminin ou masculin, qui dans la majorité des cas masque une source d’impureté, est hasardeux. Les esclaves des sens ne peuvent s'abreuver du monde spirituel qui leur échappe tandis qu’ils se nourrissent dans la fange primitive. Les désirs grossiers annihilent les joies divines et ils vivent perpétuellement en état de péché et quelle souffrance en perspective qui pourra se prolonger pendant bien des vies, le plus souvent dans la maladie.

L’ignorance d’un fait ne signifie pas qu’il n’existe pas, le monde serait un véritable chaos si les lois divines n’opéraient que sous la seule condition d’être admises par l’humanité.

Ajouter un commentaire